Codes d’éthique

1. Je pratique l’athlétisme pour m’amuser et avoir du plaisir.

2. Je fais des efforts à la mesure de mes capacités et je participe honnêtement au travail collectif.

3. Je mets l’accent sur ma progression personnelle plus que sur la victoire.

4. Je favorise une ambiance dynamique et l’esprit d’équipe lors des entraînements et des compétitions.

5. Je respecte les autres en tout temps (coéquipiers, concurrents, entraîneurs, accompagnateurs, officiels).

6. J’utilise un langage correct et approprié en toute circonstance.

7. J’écoute la personne qui parle (entraîneur, officiel, autre athlète) et je respecte ses consignes.

8. Je respecte les horaires des entraînements et des compétitions.

9. À l’entraînement comme en compétition, je garde en bon état les locaux et le matériel.

10. Je préviens les entraîneurs lorsque je ne peux pas être présent lors des compétitions ou pour une absence prolongée à l’entraînement.

11. Je transmets l’information provenant du Club à mes parents.

12. En compétition, j’encourage et je félicite mes coéquipiers.

13. En compétition, je félicite les autres concurrents et je remercie les officiels (pour les concours) après l’épreuve.

14. En compétition, je porte les vêtements du Club.

15. Je respecte les règlements du Club (dont le présent code d’éthique) et ceux des Fédérations sportives qui encadrent la pratique de l’athlétisme.

1. L’entraîneur favorise la notion de plaisir grâce à la pratique de l’athlétisme

2. L’entraîneur est polyvalent et fait pratiquer les différents groupes d’épreuves de l’athlétisme (vitesse, demi-fond, sauts, lancers). Il permet ainsi à l’athlète de découvrir ses forces.

3. L’entraîneur favorise une ambiance dynamique et l’esprit d’équipe lors des entraînements et des compétitions.

4. L’entraîneur véhicule l’importance d’une bonne condition physique et de saines habitudes de vie.

5. L’entraîneur s’assure que l’équipement, les installations et les activités sont sécuritaires et correspondent à l’âge et aux habiletés des athlètes.

6. L’entraîneur intervient auprès de chaque athlète avec des remarques constructives et pratiques.

7. L’entraîneur intervient de façon égale auprès de chaque athlète, quelles que soient ses habiletés et ses performances, à l’entraînement comme en compétition

8. L’entraîneur met l’accent sur la progression personnelle de chaque athlète plus que sur la victoire.

9. L’entraîneur utilise un langage correct et approprié dans toutes ses fonctions et interventions.

10. L’entraîneur transmet l’information provenant du Club aux athlètes et aux parents

11. L’entraîneur conseille les athlètes et les parents qui lui en font la demande pour les sujets reliés à l’athlétisme (habillement, nutrition, inscriptions aux compétitions, etc.).

12. L’entraîneur n’intervient pas dans des questions d’ordre personnel qui ne relèvent pas de sa compétence.

13. L’entraîneur évite et refuse tout geste, parole, attitude ou contact à connotation sexuelle. Cette responsabilité relève de l’entraîneur seul.

14. En compétition, l’entraîneur manifeste son respect envers les autres clubs (athlètes, entraîneurs et accompagnateurs) et les officiels. Il demande la même attitude de ses athlètes.

15. En compétition, l’entraîneur encourage et félicite tous les athlètes du Club.

17. L’entraîneur connaît et respecte les règlements du Club (dont le présent code d’éthique) et ceux des Fédérations sportives qui encadrent la pratique de l’athlétisme.

18. L’entraîneur vise à perfectionner ses habiletés d’entraîneur.